la revente de vos diamants d'investissements

Revendre au bon prix et au bon endroit

Les solutions pour bien revendre

ces diamant d’investissements sur les places de marchés

5 raisons pour investir dans le diamant :

1. Avantage à l’achat et à la revente

Les spécialistes tablent sur une montée continue des cours du diamant, si l’on en croit un sondage du journal Les Échos et du cabinet Bain & Co. Les investisseurs qui disposent d’un minimum de capital à placer peuvent tirer profit des conditions favorables du marché et bénéficié d’un retour sur investissement de 10 à 15% dans le secteur du diamant d’investissement .

un métal dont le potentiel de croissance demeure élevé. 

Nombreux sont les Français qui, il y a quelques années, ne connaissaient pas les avantages du diamant d’investissement. Depuis 2010, l’intérêt croissant des places boursières pour le diamant, ainsi que l’arrivée d’acteurs institutionnels dans le secteur, ont contribué à établir une transparence et un climat de confiance qui permettent aujourd’hui d’attirer beaucoup de placements d’individus provenant des quatre coins du pays.

Même si les indicateurs cycliques ne s’améliorent pas dans les pays développés ces dernières années, le diamant continue son « grand » bonhomme de chemin. La chaîne financière américaine CNBC indiquait, il y a quelques mois, que les investisseurs privés comme institutionnels se ruent de nos jours sur le diamant, y compris la classe moyenne américaine, les grands organismes caritatifs, et des célébrités comme Leonardo DiCaprio.

Le diamant attire cette foule d’investisseurs parce qu’il :

    • Procure des avantages fiscaux intéressants, sans oublier le fait qu’il reste un investissement plaisir ;
    • Représente un actif international liquide, c’est-à-dire qui s’échange aisément sur les places boursières ;
    • Demeure une valeur-refuge de premier choix ;
    • Constitue un bien tangible mobilier que l’investisseur peut transporter en cas de besoin (tout comme l’or), privilège attrayant qu’un investissement immobilier ne procure pas ;
    • Permet de diversifier son épargne loin des secteurs de l’économie traditionnelle, y compris la finance et l’industrie, dont le retour à meilleure fortune tarde de plus en plus ;
    • Procure un bénéfice anti-inflation ;
    • Ne s’échange pas nécessairement en dollar américain, contrairement au métal jaune, procurant ainsi au diamant un avantage de diversification supplémentaire ; et
    • N’exige pas de suivi et ne demande que des frais de gestion minimes (coffre fort, par exemple).

2. Un fort potentiel de RSI

Le retour sur investissement (RSI) du diamant dépasse de loin ceux de l’or, de l’argent et d’autres pierres précieuses

Dans ce contexte, les 7 à 12% de retour sur investissement que présente le diamant confortent plus d’un investisseur sur la bonne santé de la pierre précieuse. Non seulement son RSI est nettement supérieur à ceux d’autres actifs, les prix des diamants polis ont progressé de 5 % par an en moyenne globale depuis 2009, selon une enquête du journal Les Échos.

3. Privilège fiscal recherché

La conjonction d’un RSI élevé et une transparence accrue dans le secteur du diamant d’investissement a un effet dopant sur les marchés. A cela s’ajoute le facteur fiscal attrayant d’un investissement dans la pierre précieuse.

L’État considère le diamant comme un produit d’investissement, et donc faisant partie de la catégorie fiscale des bijoux et assimilés — à condition que ces derniers ne soient ni montés, ni sertis, ni à usage industriel. Il n’y a pas de TVA sur l’achat lorsque l’investisseur garde les pierres dans des coffres hautement sécurisés, en zone franche, sous douane, et en dehors du système bancaire. (Il faut noter que l’investisseur devra payer la TVA s’il demande la livraison des pierres.)

Pour toute transaction inférieur à 5.000€, l’investisseur bénéficie d’une exonération de taxe sur la plus-values. Pour résumer, si l’on prend l’exemple d’un investisseur qui place 3.500€ dans le diamant, sur sept années, il bénéficie d’un RSI élevé, d’une diversification de son portefeuille, mais aussi d’un régime fiscal favorable.

4. La transparence

Le secteur du diamant d’investissement est plus transparent que jamais. Considéré naguère comme un pan opaque de la finance internationale, le diamant d’investissement a acquis depuis près de deux décennies ses lettres de noblesse et de transparence : investir dans la pierre précieuse est devenu un processus aussi clair et limpide que l’éclat de la pierre elle-même. Mais attention au société mal intentionné

5. Pas de souci de bulle financière

Il est difficile de prédire les tendances sur les marchés financiers, disons, dans les deux ou trois années à venir, mais force est de reconnaître que certains secteurs économiques sont à l’abri des bulles financières. Depuis plus de trente ans, le diamant d’investissement n’a connu aucune bulle majeure, contrairement à d’autres secteurs.

À tel point que beaucoup d’investisseurs institutionnels, y compris les gestionnaires de patrimoine chinois, américains et anglais, ont commencé à allouer plus de fonds au diamant, préférant éviter le casse-tête que constituent désormais les investissements en actions, obligations, options, et même les produits dérivés.

Contactez nous

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations , sans obligation d’achat

Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM